Impex Lebanon

Chevrolet remporte son second titre de champion du monde des constructeurs !

08/12/2011

Encore un triomphe pour les Cruze, avec un doublé dans la Course 1 et un triplé dans la Course 2

Muller, avec deux victoires, devient le nouveau leader des Conducteurs

VALENCE, 6 septembre 2011 - Chevrolet a remporté dimanche son deuxième titre consécutif de Championnat des Constructeurs du WTCC. Au cours d’un week-end surchauffé et passionnant à Valence, les Cruze et le team RML ont mené à bien leur mission grâce à une nouvelle superbe performance du team, puisque Yvan Muller et Alain Menu ont réalisé un doublé dans la Course 1 et qu’Yvan Muller, Rob Huff et Alain Menu ont fait un triplé dans la Course 2…

En ce qui concerne le titre des Conducteurs, il est maintenant mathématiquement certain qu’il ne peut plus échapper à un des trois pilotes Chevrolet, mais la lutte est plus ouverte que jamais : avec sa double réussite en Espagne, Yvan a maintenant pris la tête devant Rob et est 16 points devant le Britannique et 80 points devant Alain Menu.

Dans la Course 1, après un affrontement avec Tarquini dans les tout premiers instants, Yvan Muller l’a emporté devant Alain Menu, qui s’est bien sorti de la lutte pour la place de second. Rob Huff a pris la cinquième place après avoir été coincé dans la confusion des premiers virages, gagnant quelques précieux points. Le Britannique était troisième mais a perdu des places quand il a été éjecté hors de la piste après que Monteiro ait heurté Menu, propulsant le Suisse dans l’arrière de la voiture de Rob.

La course 2 semblait prometteuse pour les BMW, puisque trois d’entre elles ont mené pendant la majeure partie de la course, avec les Cruze juste derrière, mais un incident entre Coronel et Villa a permis de laisser passer Muller. Un dérapage de Michelisz dans le tout dernier virage permettait à Huff et à Menu de compléter le reste du podium.

Le team devait rester à Valence mardi et mercredi pour une séance d’essais. Pendant ce temps, les voitures et l’équipement WTCC partent en bateau pour un long voyage qui les emmènera en Asie, où se dérouleront les trois dernières séries. Elles seront dominées par la lutte pour le championnat des conducteurs.

  • Déclarations

Yvan Muller (1er/1er) : « Tout d’abord, un énorme et sincère « well done » à tout le monde pour un second titre des Constructeurs bien mérité ! Pour le reste, c’est évidemment un très bon week-end pour moi, puisque je suis arrivé ici avec six points de moins que Rob et que je repars avec une avance de 16 points. Pourtant rien n’est fait et il faut que je reste très concentré. Dans la Course 1, je suis parvenu à doubler Tarquini, qui avait pris un excellent départ, et j’ai pu garder assez d’avance. Dans la Course 2, nous pouvions suivre la cadence des BMW mais n’étions pas en mesure de les attaquer. Heureusement, ils se sont éliminés tout seuls et c’était parfait d’être bien placé au bon moment. Ceci dit, les deux courses étaient très exigeantes pour les pneus, et j’ai fini les deux sur le métal plutôt que sur la gomme, particulièrement à l’arrière gauche, ce qui a causé quelques blocages dans les derniers tours. »

Alain Menu (2ème/3ème) : « Je suis très heureux pour le team et très heureux de mes résultats, surtout après la déception des qualifications. Une deuxième et une troisième place, c’est vraiment très bien, surtout quand on voit d’où je partais. Dans la Course 1, Monteiro m’a tapé derrière deux ou trois fois au tout début et je n’ai pas pu éviter de taper dans la voiture de Rob. Je suis désolé pour lui, mais je n’ai rien pu faire pour éviter cela, comme les images TV le montrent très clairement. Quand on m’a dit par radio que j’allais écoper d’une drive through pour ça, je n’en revenais pas mais fort heureusement les commissaires ont révisé leur décision peu après. Contrairement à ce qui se passe d’habitude, la Course 2 a été beaucoup plus dure, peut-être à cause de la chaleur, mais vers la fin la voiture a marché beaucoup mieux, avec beaucoup d’adhérence. »

Rob Huff (5ème/2ème) : « Ce ne fut pas le meilleur week-end pour moi, mais rien n’est perdu. Nous devons avancer et utiliser les semaines qui nous séparent du Japon pour comprendre pourquoi j’ai perdu du terrain face à Yvan dans les 4-5 dernières séries, et à partir de là améliorer notre formule. J’attends le challenge ! Dans la Course 1, j’ai eu de la chance de finir cinquième après tout qui s’est produit au premier tour. Je ne peux pas dire grand-chose, ma course a été ruinée par des incidents que je n’ai pas provoqués, mais ce sont des choses qui arrivent… La course 2 s’est mieux passée, j’ai fait un bon départ et puis, tout comme Yvan, j’ai profité des ennuis de nos adversaires devant nous. »

Eric Nève : « Conquérir le titre au cours du dernier round européen, avec trois courses encore à courir, c’est tout simplement fantastique. Je jubile pour Chevrolet, pour RML et pour chaque membre du team. Il y a beaucoup de travail derrière ce deuxième titre. Nous avions relevé le défi de concevoir et de construire un nouveau moteur 1.6 turbo et nous avons été les premiers à en disposer. Rien n’était joué mais cela a été payant ! »

Stuart Cowie : « Joli résultat pour un week-end qui s’annonçait difficile avec de gros espoirs. Maintenant nous devons nous concentrer sur les trois dernières séries en Asie et offrir à tous nos pilotes les moyens de remporter le Championnat des Conducteurs. »

RÉSULTATS DE LA COURSE 1 DE VALENCE

1. 1. Y Muller              Chevrolet Cruze                    14 tours en 25m39s052

2. A Menu                   Chevrolet Cruze                    + 1s103

3. T Coronel                BMW 320 TC                          + 6s345

4. K Poulsen                BMW 320 TC                          + 9s961

5. R Huff                     Chevrolet Cruze                    +15s404

RÉSULTATS DE LA COURSE 2 DE VALENCE

1. Y Muller                  Chevrolet Cruze                    13 tours en 23m14s296

2. R Huff                     Chevrolet Cruze                    + 4s434

3. A Menu                   Chevrolet Cruze                    + 1s143

4. T Coronel                BMW 320 TC                          + 2s184

5. G Tarquini               SEAT SR León 1.6T               + 2s966

CLASSEMENT POINTS CONDUCTEURS APRÈS 18 COURSES SUR 24 :

1. Y Muller (Chevrolet), 333 points; 2. R Huff (Chevrolet), 317; 3. A Menu (Chevrolet), 253; 4. T Coronel (BMW), 164; 5. G Tarquini (SEAT), 155; … 12. D O’Young (Chevrolet), 43; 14. C Bueno (Chevrolet), 25; ... etc

CLASSEMENT POINTS CONSTRUCTEURS APRÈS 18 COURSES SUR 24 :

1. Chevrolet, 734 points; 2. BMW, 433; 3. SEAT, 393; 4. Volvo, 126.

 

 

Pour plus d’information sur le programme Chevrolet en WTCC, contacter :

Samer El Khalil

Regional Communications Manager

Tel (+9714) 314 3333

E-mail: samer.elkhalil@gm.com

Rasha Ghanem

Chevrolet Product Communications

Tel (+9714) 314 3987

E-mail: rasha.ghanem@gm.com

Impex News
follow us on twitter
You Tube
You Tube
facebook like
facebook like
© Copyright Impex 2018.